Notre Dame Convent

Institution fondée en 1857, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard.

En 1857, Mgr l'évêque Bernard Donald MacDonald fait appel aux sœurs de la Congrégation de Notre-Dame pour enseigner aux jeunes filles de Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard. David Brennan, un généreux citoyen de la paroisse, offre un terrain et une maison pour abriter l'école et loger les sœurs fondatrices : sœur Sainte-Eulalie (Marie-Héloïse Bélanger) , supérieure, sœur Sainte-Pulchérie (Marguerite Begley), sœur Sainte-Félicité (Marie-Angèle-Marguerite Denis) et sœur Sainte-Claire (Catherine Erly). Brennan lègue également une partie de sa fortune pour la création de bourses d'études. Le 12 octobre 1857, vingt-six élèves se présentent à la première journée d'école au Notre Dame Convent. Les années suivantes apportent des agrandissements au couvent afin de répondre à l'augmentation constante du nombre d'élèves et de pensionnaires. En 1866, la maison Sainte-Anne est construite à proximité du couvent et abrite un dortoir pour les élèves. En 1870, grâce à la générosité et au dévouement de la population, un nouveau couvent est construit au 246 de la rue Sydney. Quarante ans plus tard, il s'agrandit avec une nouvelle aile sur la rue Weymouth qui englobe la maison Sainte-Anne. Le Notre Dame Convent comprend alors une spacieuse chapelle, un grand dortoir, une buanderie moderne, une salle de récréation et une de réception. Le dortoir accueille aussi les pensionnaires du Collège Prince-de-Galles où plusieurs élèves poursuivent leurs études supérieures.

Une ancienne élève se démarque particulièrement après son passage au Notre Dame Convent. En effet, Catherine Hugues, s'illustre au début du siècle comme institutrice, journaliste, auteure, fonctionnaire et militante de la cause irlandaise. En plus d'offrir les matières académiques, les sœurs enseignent le piano, le chant, les arts plastiques, les arts ménagers, le crochet, la poterie et la couture. Le 22 février 1927, un incendie prend naissance dans la buanderie du couvent, mais les sœurs réussissent à l'éteindre rapidement. Le 12 octobre 1927, on célèbre le 70e anniversaire de la fondation du couvent. On dénombre alors soixante-cinq pensionnaires et deux cent neuf quart-pensionnaires réparties en sept classes. Les religieuses dispensent également des cours commerciaux qui sont suivis par dix-huit élèves. En 1955, on construit de nouvelles classes, des laboratoires de sciences et d'économie familiale ainsi qu'un nouvel auditorium utilisé également comme gymnase. Vers le milieu des années soixante, plusieurs classes ferment et en 1971 le couvent cesse d'être un lieu d'enseignement. Les sœurs continuent d'enseigner à la Birchwood Junior High School ; plusieurs enseignent ou étudient à l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard (UPEI) tandis que d'autres trouvent leur apostolat dans la paroisse. En 1979, une partie du couvent est vendue aux Chevaliers de Colomb. Le 150e anniversaire du Notre Dame Convent est souligné en 2007 par de nombreuses célébrations. Le couvent de la rue Sydney est toujours la résidence de sœurs qui ont des apostolats variés sur l'ensemble du territoire de l'Île-du-Prince-Édouard.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - Notre Dame Convent

Vue extérieure - Notre Dame Convent, Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard, [18-?].

Notre Dame Convent

Notre Dame Convent

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Institution fondée en 1857

Premier emplacement (1857-[ca 1870])

Notez que nous ne sommes pas en mesure d'indiquer l'emplacement exact de ce bâtiment. Le lieu affiché est le plus précis selon nos connaissances actuelles.

Notre Dame Convent

Notre Dame Convent

Charlottetown, Île-du-Prince-Édouard

Institution fondée en 1857

Deuxième emplacement ([ca 1870]-1972)

Dernière adresse : 246, rue Sydney

Premier emplacement : (1857-[ca 1870]) - Adresse à déterminer
Deuxième emplacement : ([ca 1870]-1972) - 246, rue Sydney