Marie-Catherine Huot (Soeur Sainte-Madeleine)

Supérieure de 1828 à 1840, de 1843 à 1849, de 1855 à 1861

Marie-Catherine Huot, dite sœur Sainte-Madeleine, née le 30 avril 1791 à L'Ange-Gardien, décédée à Montréal le 7 janvier 1869. Elle reçoit son instruction de sa mère, ancienne élève des sœurs de la Congrégation à Sainte-Famille, Île d'Orléans. Marie-Catherine fait sa profession religieuse en 1809, puis enseigne dans différentes missions au Québec. Elle revient à Montréal où elle remplit trois mandats de supérieure, soit de 1828 à 1840, de 1843 à 1849 et de 1855 à 1861. Sous sa direction, la Congrégation connaît un développement remarquable avec plusieurs fondations au Québec, en Ontario, dans les provinces Maritimes et aux États-Unis. C'est l'époque où débute à la Congrégation l'enseignement pour des classes exclusivement anglophones et où l'on donne une autre orientation aux études en ajoutant de nouvelles matières.