Pensionnat de la Congrégation de Notre-Dame / École Marie-Immaculée

Institution fondée en 1903, Brompton, Québec.

Le 25 mars 1902, Mgr Paul Larocque, évêque de Sherbrooke, nomme à la cure de Bromptonville l'abbé Joseph-Siméon Larocque. Dès son arrivée, il désire implanter une école dans sa paroisse. À l'époque, la Congrégation de Notre-Dame a déjà trois écoles dans la région, soit à Richmond, Windsor et Sherbrooke. Le choix s'arrête donc sur la Congrégation pour fonder le Pensionnat de Bromptonville. Le 2 septembre 1903, cinq religieuses dont sœur Sainte-Aimée-de-Marie (Marie-Anne-Agnès Bernardin), sœur Sainte-Victorine (Marie-Rose-de-Lima Sheedy) et sœur Sainte-Marie-de-Massabielle (Mary Kurrle) inaugurent la mission de Brompton. Le 10 septembre, deux cents élèves, garçons et filles, s'inscrivent à l'école. Deux laïques se joignent aux sœurs pour enseigner aux jeunes filles. On divise alors les élèves en trois classes et on ajoute une classe pour les enfants anglophones. Le 15 septembre, l'école peut accueillir ses quarante-sept premières pensionnaires. En septembre 1904, le pensionnat prend le nom de Marie-Immaculée. La même année, différentes sociétés voient le jour à l'école : la société des Enfant-Jésus, la société des Saints-Anges-Gardiens, la société des Enfants de Marie et les Cadets du Sacré-Cœur.

En septembre 1936, on ne peut plus accommoder les pensionnaires, car le nombre croissant d'élèves oblige les religieuses à aménager tous les locaux en salles de classe. Le pensionnat devient alors officiellement l'école Marie-Immaculée. Au printemps 1948, la rivière Saint-François déborde et inonde le village de Bromptonville. Plus de trente maisons sont détruites et près de cent personnes se retrouvent sans domicile. L'école, construite en haut d'une colline, est épargnée. Les sœurs abritent donc dans leur école plusieurs familles en attendant que le village soit rebâti. La première amicale, nommée Notre-Dame-de-Beau-Voir, se tient le 25 septembre 1949 et rassemble près de quatre cents anciennes élèves. En décembre 1952, une annexe est érigée à côté du bâtiment principal. Avec cet ajout, l'école peut accueillir un nombre grandissant d'élèves, alors que la ville est en plein essor. Un contrat de vente du couvent et du terrain de l'école est alors signé et la Commission scolaire de Brompton en devient propriétaire. Les religieuses quittent définitivement l'école en juin 1967.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - Pensionnat - de la Congrégation de Notre-Dame / École Marie-Immaculée

Vue extérieure - Pensionnat - de la Congrégation de Notre-Dame / École Marie-Immaculée, Brompton, Québec, [19-].

Pensionnat de la Congrégation de Notre-Dame / École Marie-Immaculée

Pensionnat de la Congrégation de Notre-Dame / École Marie-Immaculée

Brompton, Québec

Institution fondée en 1903

(1903-[ca 1965])

Dernière adresse : 81, rue du Curé-LaRocque

(1903-[ca 1965]) - 81, rue du Curé-LaRocque