École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

Institution fondée en 1875, Montréal, Québec.

En 1875, une année après la fondation de la paroisse Sacré-Cœur-de-Jésus à Montréal, M. Arsène-Pierre Dubuc, curé, s'adresse à la Congrégation de Notre-Dame afin d'ouvrir une école à l'angle des rues Ontario et Sydenham (aujourd'hui, rue Alexandre-de-Sève). Les sœurs font construire une maison de brique de trois étages rue Ontario sur un terrain offert par la fabrique. L'école du Sacré-Cœur est fondée le 8 novembre 1875 par sœur Saint-Athanase (Marie-Louise Drolet), supérieure, sœur Sainte-Marcelle (Marthe Morin), sœur Sainte-Natalie (Adéline Maillet), sœur Saint-Claude (Caroline Drolet) et sœur Sainte-Éléonore (Marie-Louise-Joséphine Monette). Dès la première année, elles enseignent à trois cent cinquante élèves pensionnaires réparties en six classes. En 1881, l'école change son appellation pour académie Bourgeoys sous la recommandation de Mgr Fabre. En 1883, on commence la construction d'une aile pour répondre au nombre toujours croissant d'élèves. En attendant la fin des travaux, quelques classes sont ouvertes au premier étage de la maison du docteur Gadbois à proximité de l'école. La rallonge est terminée en 1886.

En 1890, on manque à nouveau d'espace ; de plus, la fabrique désire le terrain de l'académie afin de construire un nouveau presbytère. Le curé Dubuc offre alors aux sœurs quatre lots de terrain situés entre les rues Plessis et Panet près de la rue Ontario. Après avoir acheté deux lots supplémentaires, les soeurs font construire un bâtiment en pierres de cinq étages au 360, rue Plessis pour recevoir les trente-sept religieuses et un millier d'élèves. En 1899, on en dénombre mille cinq cent. Les sœurs dispensent les cours en français, mais aussi en anglais, du cours préparatoire à la neuvième année. Elles enseignent aussi la musique, le chant, le dessin et les travaux manuels. En 1929, les anciennes élèves créent l'Amicale Notre-Dame-du-Sacré-Cœur. À la même époque, on voit apparaître deux organisations d'élèves : la Croisade eucharistique et la Jeunesse étudiante catholique (J.E.C.). En 1940, la Commission scolaire autorise l'ouverture des classes de onzième et douzième année générale et commerciale, après avoir accepté la dixième année en 1925. À la demande de la Commission des écoles catholiques de Montréal, l'académie Bourgeoys change de nom pour l'école Marguerite-Bourgeoys en 1931. Le 75e anniversaire de la fondation de l'école est souligné par plusieurs célébrations en 1950. En 1955, on fonde une congrégation mariale. En 1960, après quatre-vingt-cinq ans, la Commission scolaire de Montréal ferme l'école Marguerite-Bourgeoys et les sœurs vont enseigner à l'école secondaire Gabriel-Souart, située sur la rue Papineau à l'angle de la rue La Fontaine.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

Vue extérieure - École du Sacré-Cœur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys, Montréal, Québec, [19-?].

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

Montréal, Québec

Institution fondée en 1875

Premier emplacement (1875-[ca 1890])

Dernière adresse : 2000, rue Alexandre-DeSève, à l'angle de la rue Ontario

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

Montréal, Québec

Institution fondée en 1875

Deuxième emplacement (1883-[ca 1886])

Dernière adresse : En face du 1478, rue Ontario Est, entre les rues Plessis et Alexandre-DeSève

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

École du Sacré-Coeur / Académie Bourgeoys / École supérieure Marguerite-Bourgeoys

Montréal, Québec

Institution fondée en 1875

Troisième emplacement ([ca 1890]-1960)

Dernière adresse : 2070, rue Plessis

Premier emplacement : (1875-[ca 1890]) - 2000, rue Alexandre-DeSève, à l'angle de la rue Ontario
Deuxième emplacement : (1883-[ca 1886]) - En face du 1478, rue Ontario Est, entre les rues Plessis et Alexandre-DeSève
Troisième emplacement : ([ca 1890]-1960) - 2070, rue Plessis