Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Institution fondée en 1844, Châteauguay, Québec.

C’est à la demande de M. Jean-Baptiste Bourassa, curé de la paroisse de Châteauguay, que la Congrégation de Notre-Dame ouvre un couvent dédié à l’éducation des jeunes filles en Montérégie. Une maison en pierres est alors construite sur un terrain de la Fabrique de Saint-Joachim. Sœur Sainte-Clothilde (Marie-Catherine Rose) et sœur Sainte-Catherine (Marie-Angélique Lévesque) s’y installent et ouvrent les portes du pensionnat le 24 septembre 1844. Près de quarante ans plus tard, une débâcle de la rivière Châteauguay entraîne une fermeture de l’établissement pendant quinze jours. Malgré quelques réparations apportées au bâtiment au cours du XIXe siècle, il s’avère nécessaire de reconstruire le couvent en 1910. Cette fois il est situé plus loin de la rivière, au 5 du boulevard d’Youville. Celui-ci compte alors une centaine d’élèves âgées entre six et seize ans, dont quarante pensionnaires. En plus de l’instruction catholique, les religieuses y enseignent le français, l’anglais, l’histoire, la géographie, les mathématiques, les sciences naturelles, l’économie domestique, le dessin, la musique et le chant. Par ailleurs, on y installe l’électricité en 1920 et des travaux d’agrandissement permettent l’ouverture d’une troisième classe dès 1926. En 1929, l’Amicale Notre-Dame-des-Champs se réunit pour la première fois dans l’optique de partager des souvenirs et de contribuer à l’avenir de cette institution. Les associations religieuses sont très nombreuses au pensionnat. Parmi celles-ci, on retrouve la Société des Enfants de Marie, de l’Enfant-Jésus, la Croisade eucharistique, les Anges-Gardiens, l’Action catholique et la Jeunesse étudiante chrétienne féminine.

 

À la fin de l’année scolaire 1932, les élèves se démarquent dans les examens du Bureau des études et plusieurs sont diplômées avec distinction. En 1933, un réfrigérateur s’ajoute au mobilier de la cuisine au plaisir de la cuisinière. Une grande célébration se déroule lors du centenaire du couvent en 1944 où les amicalistes offrent pour la chapelle une magnifique statue de Notre-Dame-des-Champs dans une grotte de Lourdes. Exceptionnellement, la Commission Scolaire de Châteauguay-Village demande aux sœurs de prendre en charge quelques garçons de première année pour la période de 1948-1950 faute de place disponible ailleurs. Finalement, une nouvelle école, sous la juridiction de la Commission scolaire, ouvre ses portes le 13 octobre 1952 au 68, rue Principale. Il s’agit de l’école Marguerite-Bourgeoys à proximité du couvent. Elle accueille cent quatre-vingt-cinq élèves de la première à la sixième année au cours de sa première année d’existence et elle compte quatre enseignantes religieuses et deux enseignantes laïques réparties en six classes. Il y a d’ailleurs des garçons parmi les élèves des trois premières années. Dorénavant, les sœurs enseignent aux jeunes filles de la septième à la onzième année dans les quatre classes et la salle de musique du pensionnat. Le couvent reçoit tout de même les pensionnaires du niveau primaire de la nouvelle école Marguerite-Bourgeoys dans les dortoirs. Dès 1959, un local est libéré pour y installer un laboratoire de sciences où sont enseignées la chimie, la physique, la biologie et la botanique. La section pensionnat ferme ses portes en 1965 et le bâtiment sert exclusivement de résidence aux religieuses qui enseignent à l’école Marguerite-Bourgeoys. En 1972, la ville de Châteauguay achète le couvent et y installe les bureaux de la mairie. Quelques sœurs demeurent tout de même à Châteauguay, rue Labelle et enseignent à la polyvalente Louis-Philippe-Paré. Elles quittent définitivement la ville le 28 juin 1975.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Vue extérieure - Couvent de la Congrégation de Notre-Dame, Châteauguay, Québec, [18-?].

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Châteauguay, Québec

Institution fondée en 1844

Premier emplacement (1844-[ca 1910])

Notez que nous ne sommes pas en mesure d'indiquer l'emplacement exact de ce bâtiment. Le lieu affiché est le plus précis selon nos connaissances actuelles.

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame

Châteauguay, Québec

Institution fondée en 1844

Deuxième emplacement (1910-[ca 1965])

Dernière adresse : 5, Boulevard d’Youville

Premier emplacement : (1844-[ca 1910]) - Adresse à déterminer
Deuxième emplacement : (1910-[ca 1965]) - 5, Boulevard d’Youville