Académie Saint-Denis

Institution fondée en 1861, Montréal, Québec.

C'est en 1861, à la demande de M. Pierre-Louis Billaudèle, supérieur du Séminaire de Saint-Sulpice, que les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame ouvrent l'académie Saint-Denis sur la rue du même nom. Sœur Saint-Gabriel (Ann Darragh) est nommée directrice. Pour l'ouverture des classes, elle est assistée de sœur Saint-Thomas-d'Aquin (Josephte-Julie Archambault), sœur Saint-Denis (Marie-Adèle Camirand) et de sœur Sainte-Lucie (Anne-Marthe Healy). Le premier jour de la rentrée, le 26 août 1861, vingt-six élèves sont inscrites. Près d'un mois plus tard, le 21 septembre, on en compte soixante-trois. L'académie est d'abord installée dans une maison située sur la rue Saint-Denis, propriété de M. Louis Boyer, à qui la Congrégation de Notre-Dame paye un loyer. Pour la rentrée suivante, en septembre 1862, la maison est déjà trop petite avec cent huit étudiantes inscrites : l'institution déménage rue Saint-Denis, dans une propriété de M. Henri Gauthier, curé de la paroisse Saint-Jacques. Les sœurs et leurs élèves en prennent possession le 15 janvier 1863. La Congrégation de Notre-Dame achète le terrain en 1865 et procède à la construction d'une nouvelle maison. Une annexe de trois étages est bâtie en 1884 puis une aile est ajoutée en 1916. C'est en 1887 que l'académie connaît son âge d'or avec trois cent dix inscriptions.

Par la suite, le nombre décline tranquillement d'année en année ; le territoire de la paroisse Saint-Jacques tend à devenir plus commercial et les familles s'établissent plus au nord. Les deux classes anglaises sont supprimées en 1919. L'Amicale Notre-Dame-de-Fourvière est fondée en 1929. En 1930, la rentrée scolaire se fait avec moins de cent écolières pour la première fois depuis l'ouverture. En raison du peu d'inscriptions, l'académie Saint-Denis ferme ses portes au mois de juin 1936, avant de célébrer son 75e anniversaire. L'édifice est vendu à la Jeunesse Ouvrière Catholique qui en prend possession le 1er juillet 1936. Un bon nombre d'objets précieux, dont la porte dorée du tabernacle, sont offerts au pensionnat de Joliette qui se rebâtit au moment où l'académie Saint-Denis ferme ses portes.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - Académie Saint-Denis

Vue extérieure - Académie Saint-Denis, Montréal, Québec, [19-].

Académie Saint-Denis

Académie Saint-Denis

Montréal, Québec

Institution fondée en 1861

Premier emplacement (1861-[ca 1863])

Dernière adresse : À proximité du 375, boulevard René-Lévesque Est

Académie Saint-Denis

Académie Saint-Denis

Montréal, Québec

Institution fondée en 1861

Deuxième emplacement (1863-1936)

Dernière adresse : 1029-1037, rue Saint-Denis

Premier emplacement : (1861-[ca 1863]) - À proximité du 375, boulevard René-Lévesque Est
Deuxième emplacement : (1863-1936) - 1029-1037, rue Saint-Denis