Couvent de la Congrégation de Notre-Dame / École supérieure Notre-Dame / École secondaire Notre-Dame-de-Roc-Amadour / École secondaire Notre-Dame

Institution fondée en 1886, Windsor Mills, (Windsor), Québec.

Les sœurs de la Congrégation de Notre-Dame, qui restent plus de cent ans dans la paroisse de Windsor Mills, en Estrie, ont indéniablement laissé une trace dans son histoire. L’implication de la Congrégation commence en 1886. Cette année-là, l’évêque de Sherbrooke reçoit une demande pour la construction d’un couvent dédié à l’éducation des jeunes filles de la région. Le curé de la paroisse, F. P. Dignan et les commissaires prennent en charge le projet et des démarches sont entreprises auprès des religieuses. Sœur Sainte-Marie-Jean (Elizabeth Quinn), supérieure, sœur Saint-Honoré-de-Cantorbéry (Julie-Alvina Normand) et sœur Saint-Odon (Élisabeth Ouellet), nommées pour commencer cette nouvelle mission, arrivent en décembre. Ce même jour, cinquante-quatre élèves se présentent comme externes. La population étudiante ne cesse ensuite de croître, si bien qu’il faut, en 1894, agrandir l’école pour y ajouter de nouvelles salles de classe. Tout au long de l’histoire du couvent, ses élèves suivent le programme scolaire normal comprenant des classes françaises et anglaises et aussi des cours de piano, des cours de chant et de solfège ainsi que des cours d’art culinaire et de couture-confection.

 

De 1937 à 1953, quatre nouvelles années se rajoutent, de la neuvième à la douzième. L’école devient alors non plus seulement élémentaire, mais aussi secondaire. En parallèle des cours, une panoplie d’associations religieuses se forme au fil des années : les Enfants de Marie, les Anges gardiens, l’Enfant Jésus, les Aspirantes, l’Union mariale, la Jeunesse des écoles catholiques, les Cadettes et la Croisade eucharistique. Après qu’une nouvelle annexe soit construite en 1951, le vieux couvent est démoli et une nouvelle école est érigée en 1954. Les anciennes élèves peuvent se remémorer le bon vieux temps et partager leurs souvenirs lors des rencontres de l’Amicale Notre-Dame-de-Fatima, inaugurée en octobre 1964. Puis survient le mois d’avril 1981, qui marque la fermeture de l’école Notre-Dame-de-Roc-Amadour par suite d’une décision de la Commission scolaire. L’établissement est vendu à la ville de Windsor. Mais ce tournant n’annonce pas pour autant le départ des sœurs. Leurs élèves ont été relocalisés à l’école Saint-Philippe, elles les suivent donc là-bas. La Commission scolaire continue de leur louer la résidence Notre-Dame, située rue Saint-Georges où les sœurs restent jusqu’en 2007.

N.B. : Ce texte a été rédigé à partir des documents contenus dans le fonds d’archives en notre possession et ne constitue pas une histoire administrative complète de l’établissement scolaire.

Vue extérieure - Couvent de la Congrégation de Notre-Dame / École supérieure Notre-Dame / École secondaire Notre-Dame-de-Roc-Amadour / École secondaire Notre-Dame

Vue extérieure - Couvent de la Congrégation de Notre-Dame / École supérieure Notre-Dame / École secondaire Notre-Dame-de-Roc-Amadour / École secondaire Notre-Dame, Windsor Mills, (Windsor), Québec, [18-?].

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame / École supérieure Notre-Dame / École secondaire Notre-Dame-de-Roc-Amadour / École secondaire Notre-Dame

Couvent de la Congrégation de Notre-Dame / École supérieure Notre-Dame / École secondaire Notre-Dame-de-Roc-Amadour / École secondaire Notre-Dame

Windsor Mills, (Windsor), Québec

Institution fondée en 1886

(1886-1981)

(1886-1981) - Adresse à déterminer